Prêt.e.s pour l’ascension?

Temps de lecture: 2 minutes
Texte et illustrations de Juliane Choquette-Lelarge, collaboratrice spéciale.


Janvier dernier. Sommet des accélérateurs 2020. Une centaine d’acteur.trice.s de l’accélération de presque partout au Québec. Huit ateliers, deux jours de rencontres, de séminaires, de partages. Tout l’écosystème est là, on se partage nos souhaits, nos orientations, nos objectifs pour l’année qui vient, ok gang on s’y lance. Une nouvelle belle montagne à gravir.

Gants, tuques, piolets; la montée commence en feu, le moral est d’acier et puis…

Pandémie.

Tous un peu sonné.e.s, on se regarde, ça va, on tient le coup. Ok gang, la côte va être à pic. Mais on s’y attelle: c’est parti.

Poursuive la lecture « Prêt.e.s pour l’ascension? »

MAIN_PMEit_Entrepreneuriat-antifragilité_Conversation_Bill-Aulet

Entrepreneuriat et antifragilité: Bill Aulet du MIT en conversation avec les entrepreneur.es PMEit

Temps de lecture: 3 minutes
Texte et illustrations de Juliane Choquette-Lelarge, collaboratrice spéciale
Merci à Bill Aulet, à Espace CDPQ et aux nombreux entrepreneur.es PMEit présent.e.s

« Au Québec, vous avez un don pour l’invention. Vous êtes des inventeurs nés, vous aimez fouiner, inventer, interroger. Mais vous avez encore du retard vis-à-vis de l’innovation. Pourquoi? Parce que l’innovation, c’est la capacité à commercialiser l’invention. Et ça au Québec, c’est ce qui vous manque, c’est ce qui vous retient encore d’atteindre ce qui serait autrement un écosystème entrepreneurial effervescent et riche ».

Poursuive la lecture « Entrepreneuriat et antifragilité: Bill Aulet du MIT en conversation avec les entrepreneur.es PMEit »

Vallée de la mort: portrait détaillé des startups québécoises accompagnées par le PMEit

Découvrez un rare portrait détaillé des startups québécoises qui débutent leur commercialisation, permettant de mettre en lumière les motivations entrepreneuriales et le profil sociodémographique des personnes derrière ces entreprises, ainsi que la croissance de leur organisation.

C’est un Baromètre un peu différent qui est publié aujourd’hui, puisque l’échantillon se concentre sur les entreprises ayant participé au service d’accompagnement pour PME innovantes et technologiques (PMEit).

Le service d’accompagnement PMEit est conçu et mis en oeuvre en collaboration avec des accélérateurs de partout au Québec et géré par MAIN. Le PMEit vise à permettre aux startups en phase de commercialisation d’avoir accès à un accompagnement intensif (250 à 400 heures) et abordable, développé sur mesure pour répondre à leurs besoins et les propulser rapidement dans une phase de croissance. Il est soutenu depuis ses débuts par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation, par l’entremise de la Direction du soutien à l’entrepreneuriat et aux créneaux d’excellence. 

L’accompagnement offert par le PMEit de 2018 à 2020 a porté fruit; pour en savoir plus lisez le communiqué. Neuf accélérateurs d’entreprises québécois ont rendu cet accompagnement possible: Adopte Inc.CentechCTSDistrict 3Espace-inc.EsplanadeFounderFuelLa Piscine et LE CAMP

Poursuive la lecture « Vallée de la mort: portrait détaillé des startups québécoises accompagnées par le PMEit »

startup-soutien-aide-financement

La recherche d’investissement demeure le plus grand défi des startups québécoises

La recherche d’investissement demeure le plus grand défi des startups québécoises, et c’est encore plus vrai dans le contexte de la relance.

Interrogées à ce sujet lors du récent Baromètre Financement et investissement, beaucoup de startups ont souligné leur difficulté à sécuriser du financement, une situation ayant empiré depuis la crise. Cette dernière a aussi fait reculer l’investissement reçu — pourtant plus nécessaires que jamais — chez une startup sur deux.

La moitié des jeunes pousses estiment que leur institution financière n’a pas su répondre à leurs préoccupations dans le contexte de la crise. Elles sont presque aussi nombreuses à évoquer un manque de soutien de leurs investisseurs.

Les résultats révèlent également que les startups épaulées par un incubateur ou un accélérateur sont en bien meilleur état financier, ce qui démontre encore une fois les bienfaits d’être accompagné pour le lancement et l’accélération de son entreprise.

Dans ce dernier Baromètre, les startups partagent leurs aspirations quant aux rôles que les institutions financières et les investisseurs peuvent jouer pour contribuer à leur succès dans un contexte de relance économique.

Les différentes sections sont complémentées par des conseils aux startups par les investisseurs de l’Espace CDPQ.

Poursuive la lecture « La recherche d’investissement demeure le plus grand défi des startups québécoises »

survol-MAIN

MAIN lance son premier « Survol de l’écosystème startup du Québec. »

Montréal, le 31 août 2020. — Y a-t-il « un » écosystème startup au Québec?

Dans les années à venir, les efforts de développement et de définition d’un écosystème unique seront cruciaux pour maximiser les chances de succès des startups québécoises. Ces efforts devront miser sur les connexions entre les grands centres et les régions.

Voilà l’un des constats du premier « Survol de l’écosystème startup du Québec », présenté par le Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec (MAIN Québec).

Ce premier survol vise à établir les bases d’un projet de recherche mené par MAIN en collaboration étroite avec l’Université de Sherbrooke ainsi que des chercheurs et étudiants de l’ESG-UQAM et HEC Montréal. D’autres universités s’ajouteront dans les semaines qui viennent.

Poursuive la lecture « MAIN lance son premier « Survol de l’écosystème startup du Québec. » »